• Rando vers Bras Haut

    En route vers le village de Bras Haut...

     

    Le Week-end du 12 et 13 mars nous a amenées à randonner vers Saint-Hubert, en vue d'une prochaine organisation de randonnée ouverte à tous.  Côté chevaux, Fran et Zara étaient de la partie; côté cavalières, Ludvine et Anne. Un temps très clément, bien que de plus en plus venteux et couvert vers l'Ardenne, nous a accompagnées.

    Op de 12 en 13/3, 2 dagen van trechtocht naar Saint-Hubert met Fran/Lu en Zara/Anne.  Een mooie weer maar wel met wind en wolken in Ardennen. 

    Rando vers Bras Haut

    Zara et Anne

    La reconnaissance s'est avérée facile; terrain connu jusqu'au château du Bestin avant de repiquer vers Redu (chemins que nous connaissons bien pour les avoir déjà pratiqués en 2009 et 2010), nous filons sur la gauche en direction de Smuid, passons le chemin de fer au Pont de Libin, et remontons sur Bras Haut.  Si la partie entre Navaugle et Redu comprend bien des parcelles très techniques qui demandent aux chevaux des efforts, il en moins question pour la suite du chemin.

    De herkenning van de wegen was gemakkelijk: we kennen al de wegen tot "Le château de Bestin" bij Redu en vandaar, gaan we naar Smuid, op de spoorwegen au "Pont de Libin" en dan aankomen in Bras Haut.  Tussen Navaugle en Redu, hebben we wel een paar technische wegen die inspanningen aan de paarden vragen, maar vanaf Bestin, is het minder moeijlijk.

    Rando vers Bras Haut

    Fran et Lu en plein effort, Resteigne.

    En effet...De beaux chemins mais un peu trop "autoroute" pour nous, qui incitent à "foncer" plutôt qu'à profiter du paysage et à s'aguerrir dans le dénivellé. Des forêts plus travaillées par l'homme que de par chez nous en Famenne où les taillis sont nombreux et la forêt naturellement plus dense et diversifiée.  Pas mal de traversées de routes qui, même si elles sont brèves (le temps de reprendre un chemin), nous ramènent vers la "civilisation" et ne nous amènent pas vraiment à nous déconnecter comme dans toute bonne rando. 

    Eindenlijk...De wegen zijn mooi maar volgens ons, te vergelijkbaar aan een "autosnelweg"; we denken meer aan snel te lopen dan van de landschap te genieten en in de hellingen te werken. Ook bettrefende de bossen, zijn ze heel "menselijk" gewerkt: weinig wild natuur, veel baanen over te steken die ons naar de "civilisatie" terugbrengen.

    Rando vers Bras Haut

    Long, long chemin....

    Notre étape est L'Auberge de la Crémaillère; elle  propose des installations très correctes tant pour les chevaux que pour les cavaliers mais nous regrettons le manque de charme du village.  

    We stoppen aan "L'Auberge de La Crémaillère": de installaties zijn heel correct voor de paarden als voor de ruiters maar we kunnen niet zeggen dat er is veel verleidelijkheid in het dworp is.

    Nous bouclerons les 45 kms en 6.30h, bien que nous soyons en reconnaissance (donc, forcément hésitantes à certains endroits).  Bref, une rando facile à conseiller pour faire des kilomètres et mettre du rythme aux chevaux plutôt que pour son charme et ses caractéristiques techniques.  

    6.30u om de 45 kms te lopen ondanks dat we in herkenning waren (dus af en toe aan te twijfelen).  Conclusion...een gemakkelijke trechtocht om kms af te slikken, met tempo maar een gebrek aan verleidelijkheid en van technische moeilijkheden. 

    Rando vers Bras Haut

    Bois bleu, si ordonné...

     

    Prochainement, nous envisageons de nous rendre vers Haut Fays, voire jusqu'à Nafraiture. L'itinéraire nous semble plus correspondre à ce que nous attendons d'une rando, à savoir des paysages à prendre plein les yeux, un mix de difficultés techniques et de chemins plus roulants et un accueil dans une ambiance faites de tradition et de convivialité.  

     

    Next step...Haut Fays en misschien Nafraiture.  Het zal beter passen aan onze kriteria van trechtocht (landschappen, mix van technische moeilijkheden en canters, sfeer en conviviaal ontvangst).